Débat d'orientation budgétaire

Publié le 13 Février 2018

 

Bonjour,

 

Le conseil municipal du vendredi 16 février à 18h en mairie sera en bonne partie consacré à ce qu’on appelle le débat d’orientation budgétaire. C’est l’occasion d’un bilan de l’année écoulée, et d’une réflexion sur les orientations à donner à l’année qui vient. Le résumé que nous vous livrons ci-dessous vous permet déjà d’avoir une vision globale de la situation. Vous êtes les bienvenu.e.s au conseil pour poser vos questions.

 

Pour le conseil,

 

Vincent Bayot

 

***

 

Synthèse 2017 en vue du débat d’orientation budgétaire 2018

 

 

L’année 2017 a constitué un tournant majeur pour la commune. La délocalisation du secrétariat dans les locaux de la mairie de Cognin-les-Gorges a permis une mutualisation des dépenses et donc de nouvelles économies de fonctionnement. La réduction du temps de secrétariat a, de son côté, contribué à baisser de manière importante les dépenses salariales. En parallèle, l’augmentation de la fiscalité a permis d’arrêter l’hémorragie qui faisait que nous dépensions plus que nos recettes. 

 

Ces efforts ont néanmoins été un peu contrariés par une baisse plus importante que prévu des dotations de l’état et des recettes diverses (bois, locations) et un certain nombre de dépenses imprévues, principalement liées à des réparations de véhicules. Mais globalement, les dépenses ont été proches des prévisions, et l’année 2017 se solde positivement. En effet, à quelques centaines d’euros près, nos réserves de fin 2017 sont identiques celles de fin 2016.

 

Comme aucun emprunt n’a été contracté, la dette a continué de diminuer, mais reste encore très élevée à 175 000 euros. Nous sommes donc toujours sur la liste d’alerte de la préfecture.

 

Malgré des subventions récupérées de justesse, 2018 sera la dernière année où nous pourrons simplement puiser dans nos réserves d’investissement pour rembourser notre dette. A partir de 2019, le budget de fonctionnement devra suppléer. Ce point était anticipé dès fin 2015, mais les efforts réalisés depuis devraient permettre d’assumer les remboursements à moyen terme, càd au moins jusqu’en 2021, date au-delà de laquelle le financement des collectivités sera complètement revu. L’horizon visible est donc dégagé et nous pouvons envisager de retourner progressivement vers un fonctionnement plus normal de la mairie.

 

2018 s’annonce donc plus sereine que 2017. Les dépenses de fonctionnement, qui ont quasiment été divisées par deux entre 2015 et 2017 vont encore diminuer un peu grâce à la mutualisation avec Cognin. Par contre, les dotations de l’état vont encore baisser. En tenant compte de tout cela, les dépenses 2018 devraient malgré tout rester plus faibles que les recettes, ce qui laisse un peu de marge pour quelques dépenses importantes pour l’entretien des routes par exemple. En effet, le département a révisé récemment la façon dont ses aides sont attribuées. Nous serons davantage aidés (50% au lieu de 30% des dépenses), mais pour de plus faibles montants. Nous devons donc impérativement réaliser les travaux plus régulièrement sous peine d’être privés de subventions.

Rédigé par Mairie de Malleval-en-Vercors

Publié dans #Conseils municipaux

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article