Conseil municipal budget 2019

Publié le 21 Mars 2019

Bonjour à toutes et à tous,

 
Ce vendredi 22 mars à 19h en mairie aura lieu le conseil municipal dédié en majeure partie au budget 2019.  Dans une démarche de transparence, voici en préalable une note qui décrit brièvement les résultats de l’an passé et l’orientation budgétaire proposée. Elle reprend les éléments discutés lors du dernier conseil villageois.
 
———————————
 
Dette :
Depuis 2016, la dette est en constant recul et est passée fin 2018 à 153 000 euros. C’est encore trois fois plus élevé que la moyenne nationale de la dette municipale par habitant, mais la normalisation continue puisqu’aucun nouvel emprunt n’a bien sûr été souscrit. Toutes les dépenses utilisent les recettes et la trésorerie disponible.

Recettes :
Les dotations sont en légère baisse chaque année (2% par an), alors que les recettes fiscales sont en légère hausse (2% par an également) suite à l’évolution des bases d’imposition décidée par l’Etat. L’ensemble de ces deux contributions, formant le socle des recettes, est stable aux alentours de 100 000 euros. Par contre, suite à la disparition progressive de la taxe d’habitation pour la grande majorité des habitants, la pression fiscale baisse rapidement d’année en année.

Pour ce qui est des recettes complémentaires, 2018 fut une bonne année avec 50 000 euros de recettes dues principalement aux performances du refuge et de la vente d’un terrain et de bois. En l’absence de recettes exceptionnelles, forcément imprévisibles, ces recettes complémentaires devraient un peu baisser en 2019.

 Dépenses (fonctionnement):
Les dépenses générales, furent stables entre 2017 et 2018 et s’établirent un peu en dessous de 40 000 euros. Les charges de personnel furent essentiellement stables également à 52 000 euros. Les autres dépenses diverses furent en hausse, mais tout l’ensemble des dépenses n’a augmenté que de 2% entre 2017 et 2018, soit de l’ordre de l’inflation annuelle.

 En 2019, les dépenses de personnel sont budgétées à 26 000 euros. Cette baisse importante, liée à la sous-traitance, sera partiellement compensée par une hausse des dépenses générales. Hors transfert aux investissements, les dépenses de fonctionnement en 2019 devraient toutefois être en baisse de 10% par rapport à 2018.

 Investissements :
Grâce à de fortes subventions (département, smvic…) les dépenses d’ investissement (73 000 euros en 2018), sont redevenues possibles sans menacer l’équilibre budgétaire. Le budget investissement a néanmoins terminé l’année en déficit de 42 000 euros, mais à cause du retard inévitable entre dépenses et versement des subventions. D’où l’importance d’un fonds de roulement important.

Bilan :
L’année 2019 constitue une nouvelle étape importante pour les finances de notre collectivité. La baisse des dépenses de fonctionnement permet a priori de stabiliser l’ensemble des dépenses au niveau des recettes, tout en permettant le remboursement de la dette et les programmes triennaux de rénovation de voirie.

A moyen terme, recettes et dépenses devraient s’équilibrer sans recourir à des recettes exceptionnelles comme la vente de biens. Par ailleurs, les projections indiquent qu’une baisse de 10% de la pression fiscale permettrait de maintenir un équilibre entre dépenses et recettes pour les prochaines années. Comme le fonds de roulement est maintenant suffisant pour assumer les coups durs et les avances d’investissement, la question d’un retour partiel à la fiscalité locale de 2016 est d’actualité et sera débattue lors du vote du budget. Compte tenu de la baisse mécanique de la taxe d’habitation pour quasiment tous les habitants, la pression fiscale reviendrait alors au niveau de 2016 avant l’augmentation d’impôts.
 
Bien cordialement,
 
Vincent Bayot

Rédigé par Mairie de Malleval-en-Vercors

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article